22 mars 2012 - Écrire l'histoire

Catégorie: Divers / Diffusion: 28 mars 2012 / Par: Karine Côté-Andreetti

Le 22 mars dernier a marqué à jamais l'histoire du Québec. La plus grosse manifestation à ce jour a été organisée afin de signifier le mécontentement et les inquiétudes de quelque 300 000 étudiants en grève, s'opposant à la hausse des droits de scolarité imposés par le gouvernement Charest et la ministre de l'Éducation, Line Beauchamp.

200 000 personnes, réunies ensemble, marchant ensemble vers un seul et même but.

200 000 personnes pacifiques, désirant faire écho de leur désir d'une société où l'éducation serait beaucoup plus qu'une marchandise.

200 000 personnes; étudiants, parents, enfants, élèves de secondaire; bref, une société complète qui souhaite assurer un avenir où les inégalités sociales n'empêcheraient jamais une personne de suivre ses rêves et ses désirs d'apprendre.

Un Québec qui a si longtemps été passif, qui est resté assis trop souvent en regardant les injustices le frapper, a enfin bougé en masse. Le Québec s'est enfin levé pour se faire entendre, déterminé à avoir le dernier mot pour faire bouger les choses.

J'y étais à ce moment historique et c'était beau. Si beau.

Le débat dépasse largement la hausse des droits de scolarité de 1625 $. C'est un débat social. C'est se battre pour une société dont nous serons fières et en laquelle nous aurons assez confiance pour y laisser les générations futures.

Être ensemble.

Plusieurs autres événements seront organisés au cours des prochaines semaines. Je vous invite à vous informer.