Danser contre la gravité

Catégorie: Divers / Diffusion: 25 février 2012 / Par: Karine Côté-Andreetti

Le temps de 7 minutes, on devient spectateur d'une performance dansée captée par la lentille d'une caméra.

Sur une musique de Erika Janunger, aussi réalisatrice, on suit un rythme lent au crescendo calculé tant par les mouvements des deux danseuses que par le montage. La technique employée permet un regard sur une toute nouvelle chorégraphie lorsque commencent les plans en parallèle.

Une chorégraphie où chaque mouvement permet de construire l'architecture de la pièce, devenue trouble par cause gravitationnelle.

Cet univers un peu bousculé permet l'usage de textures intéressantes, comme l'eau en guise de mur/plancher.

Ce genre de concept expérimental est de plus en plus approché par les artistes vidéastes. La ligne qui relie notre univers disjoncté à l'esprit de celui qui est spectateur est souvent très mince et facile à franchir. Explorer en gardant des références. S'amuser avec la ligne narrative, l'esthétisme, la technique.

Bref, cela donne, toutefois, et souvent de très beaux résultats.