Glorifier la mère (olympique)

Catégorie: Publicité / Diffusion: 21 avril 2012 / Par: Maxime Sauriol

Procter & Gamble, l'un des principaux commanditaires des Olympiques de Londres, vient d'accoucher d'une publicité à grand déploiement qui donne des frissons même aux plus endurcis. La multinationale de Cincinnati y célèbre le plus dur, mais aussi le plus beau métier du monde soit celui de mère. C'est en suivant, au travers des faits et gestes de leurs mamans, le parcours d'athlètes de divers horizons et disciplines, de leurs premiers pas à leur gloire olympique, que s'effectue cette sublime et attachante ode à la mère.

En cette publicité, P&G parvient non seulement à nous donner la larme à l'oeil, mais aussi à nous présenter subtilement certaines de ses marques au travers des diverses tâches ménagères qu'accomplissent nos mères pleines de sacrifices. Soulignons que cette emphase sur la mère est une continuité dans la communication marketing qu'avait entreprise la multinationale lors des Olympiques de Vancouver, elle y avait alors notamment payé l'hébergement des familles de tous les athlètes américains.

N.B. Cette publicité a été créée par l'agence Wieden+Kennedy (celle qui est, entre autres, derrière les campagnes de Nike depuis maintenant 30 ans) et a été réalisée par nul autre que le cinéaste mexicain Alejandro González Iñárritu (Amores perros, Babel, 21 Grams…).