Le Québec aime le documentaire

Catégorie: Publicité / Diffusion: 18 novembre 2011 / Par: Karine Côté-Andreetti

Faire du cinéma au Québec, c'est difficile. L'argent se faisant rare, seulement que quelques productions verront le jour chaque année dans la province.

Faire du documentaire, c'est encore plus difficile. Un sous-financement inquiétant met en péril la réalisation de ces oeuvres.

En avril dernier, un rapport alarmant présenté par Doc Canada annonçait un sombre avenir pour cette cinématographie.

Ainsi, Richard Leclerc, aidé de nombreux artisans concernés par la situation, ont mis sur pied ces camapgnes publicitaires visant à informer et intéresser le public au documentaire.

6 mois de travail, sans aucun budget. L'aide de 10 généreux artistes, dont, Denis Coderre, Marie Grégoire, Julius Grey, Amir Khadir, Andrée Ruffo, Chloé Ste-Marie et Béatrice Vaugrante, a permis un résultar final réussi, tant au niveau contenant qu'au contenu. C'est puissant.

Une capsule par semaine prendra l'assaut du web dans les prochaines semaines. Nous avons présentement accès à celle de Bernard Landry, de Biz des Loco Locass ainsi que celle de Guylaine Tremblay.

En 30 secondes où chacun explique son intérêt pour le genre et l'essence même du pourquoi on doit garder le documentaire vivant.

Tous apportent une sphère différente, une émotion autre, des idées diverses. On a amplement la liberté d'écouter et de s'accrocher à ce qui nous touche.

Diffusée à Canal D et offertes aux exploitants de salles de cinéma, on ne peut qu'espérer que ces propos feront écho où il se doit. On ne peut se permettre de perdre les moyens de réaliser des documentaries. C'est trop important, trop essentiel.

Vous pouvez suivre le mouvement sur facebook ainsi que sur twitter (@jaimeledoc)

Je vous invite à aller remplir le sondage et, surtout, à faire circuler les vidéos. Ils sont beau et racontent des faits qui le sont tout autant.

Merci pour l'initiative.