Un clip qui déchante pour Marie-Élaine Thibert

Catégorie: Vidéo-clip / Diffusion: 9 mai 2012 / Par: Maxime Sauriol

On avait cru que le vidéo-clip de la chanson L'enfant prodige de Paul Piché resterait pour longtemps seul au sommet (bas-fond plutôt) des « plus mauvais affreusement pires » vidéo-clips d'un artiste établi et populaire d'ici. Heureusement, pour cette oeuvre parue l'été dernier, deux grands noms de la chanson québécoise viennent tout juste de le rejoindre avec leurs vidéo-clips respectifs, soit Éric Lapointe pour Brume de ta bouche et, surtout, Marie-Élaine Thibert pour la version intégrale de Sans toi. Laissons faire celui du rocker qui se passe dans les Caraïbes (sur un voilier et sur une plage) et attardons-nous ici à celui de Mme Thibert où cette dernière a adopté un look digne d'une version féminine et plus sage d'Ozzy Osbourne.

Lors du tournage, la chanteuse a confié au Journal de Montréal que « la chanson parle d'amour et de déception, c'est pour ça que je porte des ailes d'ange noires et un veston rock. Le concept est très dramatique et super flyé. » Malheureusement, suite au visionnement de ce vidéo-clip on ne retient que deux mots de cette citation, soit dramatique et déception. Que voulez-vous, on doit après tout endurer une Marie-Élaine Thibert déguisée en archange d'un quelconque apocalypse amoureux qui foudroie tout sur son passage, une intro de trois minutes et demie où elle récite sans intérêt un poème malhabile qui doit avoir été écrit en trois minutes et demie, des figurants qui semblent n'avoir malheureusement aucun talent, un scénario bidon… trop de cholestérol (dû à l'extra bacon), etc., etc. En fait, l'écoute de ce vidéo-clip est aussi douloureuse qu'un camion qui nous rentre dedans ou c'est comme si nous avions été nous aussi frappés par la vision de l'ange noir.

Cette vidéo est actuellement fortement partagée sur le net pour s'en moquer. Plusieurs des commentateurs disent qu'il doit avoir été réalisé par Mme Thibert elle-même, l'un de ses jeunes cousins… ou sinon des cégépiens. Mais, ils sont tous dans l'erreur puisqu'il a été créé par le duo de réalisateurs Momo et Crila, de CriMo Media. L'agence qui leur appartient a une longue liste de prestigieux clients, dont Air Canada, Karine Vanasse, UbiSoft et Corneille. Que doit-on blâmer alors? Le manque d'argent? De temps? Le trop-plein d'ambition? Peu importe à qui ou quoi incombe la faute, c'est une véritable erreur de parcours pour tous ceux qui sont impliqués de près ou de loin à cette oeuvre.

P.-S. Pour ceux qui croient qu'un tel vidéo-clip peut faire mal à la carrière de Marie-Élaine Thibert, détrompez-vous! Car, l'essentiel des gens qui critiquent sévèrement cette œuvre ne sont a priori pas des admirateurs de la chanteuse. Ceux qui l'aiment et la suivent pardonneront ce faux pas.

N.B. Soulignons que CriMo Média a récemment produit une vidéo promotionnelle bien similaire à celui-ci, soit Brigitte M présente From Metal to Crystal.