Youtube présente des longs métrages (Enfin l'Automne)

Catégorie: Québec / Diffusion: 3 décembre 2011 / Par: Karine Côté-Andreetti

Le nom de Patrick Boivin vous dit sans doute quelque chose. Depuis quelques années, déjà, il a sa propre chaîne YouTube contenant des vidéos vues des millions de fois, par exemple, Iron Baby (mettant en vedette sa propre petite fille) visionnées par plus de 10 millions de personnes.

En fait, il récoltait tant de succès que YouTube lui a même proposé un partenariat.

C'est grâce à cet argent que le projet Enfin l'automne a pu voir le jour.

L'aventure débute il y a quatre ans. Patrick Boivin et Olivier Roberge font face à une unanimité de refus de la part des institutions financières ainsi qu'à de nombreux mauvais commentaires sur le scénario. Les deux hommes ne se découragent pas pour autant, décidant de financer le film eux-mêmes, grâce à 45 000 $ générés par la chaîne YouTube de Patrick.

Cette route différente s'est avérée plus que profitable, car Enfin l'automne représente ce qu'Olivier et Patrick étaient il y a quelques années, comme l'explique ce dernier en entrevue. Aucun compromis n'était, donc, envisageable pour les artistes.

Le web étant indubitablement la tribune parfaite pour la liberté d'expression, les réalisateurs se sont lancés dans la production de ce projet.

Ils ont été bénis de la générosité de nombreux artistes acceptant de participer gratuitement au long métrage, conscients que la popularité de Patrick sur le web pourrait sans doute leur permettre d'atteindre et de se faire connaître par un public différent.

En ligne depuis le 4 septembre dernier, Enfin l'automne se décrit comme étant une chronique urbaine de la beauté ordinaire qui raconte l'histoire d'un triangle inhabituel entre la vie quotidienne, la quête d'amour et le rôle de l'amitié.

Le film canadien de 70 minutes est le tout premier long métrage produit pour le web. Il a pris part au festival Off-Courts de Trouville, en France, avant de prendre l'assaut d'internet.

C'est un véritable phénomène qui se trouve derrière cette oeuvre. C'est aussi l'histoire cachée d'un homme qui n'a eu que le web pour faire se faire connaître.

Reste à savoir si le mouvement deviendra populaire. Déjà, un autre long métrage est en ligne: Life In A Day.